logo-herve-hamon

Comédie musicale : la presse

Contact presse chez JBZ : Adeline Escoffier 0660884912


JBZ, qui a fait son nid au sein du groupe Hugo et Cie, c'est Jacques Binzstok, fbinsztokidèle éditeur de mes romans. Nous avons travaillé ensemble, durant une quinzaine d'années, au Seuil. Puis il a fondé Panama, et, maintenant, il a créé et dirige l'atelier qui porte son nom (diffusion Inter-Forum). Plus ça va, plus je crois aux structures artisanales, où l'on n'est pas prié de faire la queue, où l'on travaille patiemment la couverture, le texte de quatrième. Chez Jacques, ces privilèges-là ne sont pas abolis...



"Dans les coulisses des studios"

AIR le Mag, avril 2011

Qui va dénoncer qui à la Commission des activités antiméricaines? On se laisse enfermer jusqu'à la dernière page dans ce huis clos très très chaud, mené avec la tension et l'humour des comédies de Billy Wilder...?



"Une comédie hollywoodienne grinçante"

LE TELEGRAMME, 8 mai 2011

Un scénario où les pleurs, la détresse sont plus d’actualité que les rires et les applaudissements, mais où surgit la lumière de Lily, la jeune créatrice qui n’a pas peur d’aimer, ne cède pas aux compromissions et veut croire en des lendemains meilleurs...

Corinne Abjean


"Une chasse impitoyable"

France Info, 15 mai 2011

La chronique de Philippe Vallet.
http://www.france-info.com/chroniques-le-livre-du-jour-2011-05-15-comedie-musicale-d-herve-hamon-536556-81-176.html


"Hervé Hamon a changé d'univers"

Bretons, juin 2011

Et puis un jour ça lui a pris. Comme une envie de s'affranchir des codes journalistiques et des contraintes sociologiques. Un besoin ronald_reagan_in_dark_victory_trailerde réorienter sa plume... Hamon met en exergue la dimension contemporaine du récit : cette haine de la divergence, de l'étranger, cette quête obsessionnelle de l'ennemi intérieur me semblent, hélas!, tout à fait de notre époque...

Alexandre Le Drollec


"La menace plane, la pression va crescendo"

 Parutions.com, 1er juin 2011

La qualité intrinsèque de Comédie musicale est son énergie, son dynamisme. D'une plume à la fois burlesque et tragique, Hervé Hamon régale le lecteur; le sytle est vif, imagé et drôle.

Frédéric Bargeon


"Elégant cours d'histoire"

Le Monde, 3 juin 2011

La culpabilité, la peur et différentes sortes d'amour et de tyrannie sont très plaisamment décrites...

Jean Soublin